La solution Nénuphar

                                                                                                    

La plupart des éoliennes onshore et offshore sont des éoliennes posées à axe de rotation horizontal.

Nénuphar développe une innovation en rupture avec les technologies existantes : une éolienne contra-rotative flottante à axe de rotation vertical. Ces éoliennes sont mieux adaptées au milieu marin et produisent une énergie 30 % moins chère que l'énergie issue des éoliennes à axe horizontal.

Le développement d’une technologie aussi novatrice est justifié par une avancée significative sur certains critères dont l’augmentation du productible et la réduction des contraintes sur le flotteur, ce qui permet de dégager les indicateurs principaux du développement technique:

- La technologie contrarotative à axe vertical permet de surpasser les performances des éoliennes classiques grâce à un effet aérodynamique augmentant la performance du rotor et un sillage de nature instable qui permet une régénération de la vitesse de vent sur des distances très courtes.
- La technologie des flotteurs reste onéreuse pour les éoliennes classiques en raison d’une faible tolérance des rotors classiques à la gîte et au fort moment de renversement généré par le vent.. La technologie Nénuphar est non-seulement plus tolérante à la gîte mais permet également de réduire le moment de renversement quasiment par un facteur 2 en raison d’un centre de poussée bas et de l’annulation des composantes transversales de la poussée par l’architecture contrarotative.



L'éolienne contra-rotative à axe vertical flottante comporte de nombreux avantages

     - Coefficient de puissance (rendement de conversion vent-électricité) supérieur à 50 % (contre 43-45 % pour la majorité des éoliennes actuelles)
     - Restauration de la vitesse du vent sur des distances courtes compatibles avec des densités de puissance d’environ 5 MWe/km2 pour éliminer les pertes de sillage représentant 10-12 % de l’énergie annuelle pour les fermes traditionnelles
     - Réduction du moment de renversement sur le flotteur d’au moins 40 % par rapport aux turbines traditionnelles de puissance équivalente.

Back to Top