Contexte

Le monde d'aujourd'hui est en pleine transition énergétique. Alors que les taux de gaz à effet de serre dans l'atmosphère atteignent des sommets, les gouvernements du monde entier prennent peu à peu conscience de la nécessité d'agir face au réchauffement climatique.
Ainsi, l'Union Européenne affiche des objectifs ambitieux pour 2020 dans l'optique de contrer la tendance actuelle : augmenter la part des énergies renouvelables à 20 % de la consommation d'énergie, réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990, et réaliser 20 % d'économie d'énergie.
Les Etats-Unis ont récemment emboîté le pas en affichant des objectifs de réduction de 32 % des émissions de gaz à effet de serre liés à la production d'électricité par rapport à 2005.
Face à cette situation, les sources d'énergie classiques sont toutes confrontées à leurs limites : les énergies fossiles sont de grosses émettrices de gaz à effet de serre et génèrent des problèmes de santé publique, le nucléaire butte sur le problème des déchets radioactifs et de la sûreté des centrales. Enfin, l'énergie hydroélectrique approche de la saturation.
L'éolien offshore donne un nouveau souffle à l'industrie éolienne, en lui donnant littéralement accès à de nouveaux horizons. L'implantation au large des côtes réduit considérablement les nuissances visuelles et sonores, tout en exposant l'éolienne à des vents plus forts et plus réguliers que sur terre.


Back to Top